documentations:virtualisation

C'est quoi la virtualisation, les conteneurs ?

Au lieu d'aligner un serveur physique pour une fonctionnalité ou un service, et pour exploiter au maximum les composants que nous utilisons, nous avons fait le choix d'utiliser le logiciel “Proxmox”.

Ce logiciel (couplé à un système d'exploitation) , dit hyperviseur , permet que plusieurs machines dites virtuelles (serveurs) puissent fonctionner sur un seul serveur physique.
Chez iLinux nous n'alignons pas des milliers de machines physiques, avant tout dans un but d'économie d'énergie mais aussi de coût.

L'hyperviseur “Proxmox”, installé sur GNU/Linux Debian, permet d'exploiter les technologies :

  • de virtualisation (machine/ordinateur virtuelle avec QEMU/KVM = VM),
  • de conteneurisation (conteneur LXC = CT),
  • de stockage des données (LVM, LVM-Thin, ZFS, CEPH …),
  • de sécurisation et d'isolation des machines/conteneurs,
  • de haute disponibilité.


Un conteneur (ici sous LXC/CT) est un système de virtualisation, utilisant l'isolation comme méthode de cloisonnement au niveau du système d'exploitation. Il est utilisé pour faire fonctionner des environnements Linux isolés les uns des autres dans des conteneurs, partageant le même noyau et une plus ou moins grande partie du système hôte. Le conteneur apporte une virtualisation de l'environnement d'exécution (processeur, mémoire vive, réseau, système de fichier…) et non pas de la machine.
Pour cette raison, on parle de « conteneur » et non de « machine virtuelle ».
LXC est le système de conteneurisation, sur lequel s'appuie le logiciel Docker.


Le schéma ci-dessous donne un exemple du fonctionnement d'un de nos serveurs physique (utilisé chez iLinux) sur lequel sont installés :

  • un hyperviseur “Proxmox”,
  • puis des conteneurs (LXC/CT),
  • et une machine/ordi. virtuelle (VM).


Les administrateurs systèmes peuvent ainsi, à tout moment, allouer plus de ressources pour tel ou tel éléments (VM ou LXC/CT)


Les éléments ci-dessus sont donc installés sur un serveur physique (8 en tout) et se partagent ainsi les 16 Go de mémoire vivre (RAM), le processeur quadri-coeur ainsi que les disques durs du serveur physique ci-dessous :

  • documentations/virtualisation.txt
  • Dernière modification: 22/10/2019 22:47
  • par stephane.dufour.ilinux.fr